Gestion de la résistance des mauvaises herbes

Qu'est-ce qu'une technologie de semence résistante à un herbicide ?

Les cultures résistantes aux herbicides peuvent tolérer les herbicides à des doses d'application qui tueraient des hybrides non tolérants aux herbicides  ou des variétés de cultures de la même espèce. Les cultures porteuses de caractères de tolérance aux herbicides permettent aux producteurs d'y appliquer des herbicides qu'ils ne pourraient autrement utiliser sans causer la mort ou des dommages inacceptables à la culture.

 

L'importance de gérer les cultures tolérantes aux herbicides et la résistance des mauvaises herbes aux herbicides

Il importe de protéger par une gestion adéquate la technologie des cultures tolérantes aux herbicides afin qu'elle conserve, pour le futur, son efficacité et la valeur de la semence de la culture tolérante, de même que celle des herbicides respectifs. Les producteurs qui utilisent des programmes d'herbicides incluant des cultures tolérantes aux herbicides peuvent le faire sur une base annuelle, pour autant qu'ils gèrent la technologie efficacement. Après la lecture de cette information, pour toute question, veuillez consulter votre représentant Pioneer ou un agronome.

 

Pratiques exemplaires de gestion de la résistance des mauvaises herbes

  • L'utilisation de cultures tolérantes aux herbicides ne limite pas le producteur à l'utilisation d'un seul herbicide. Les herbicides classiques peuvent et devraient toujours faire partie du système global de gestion des mauvaises herbes.
  • Au cours d'une saison de croissance, limitez le nombre d'applications d'un seul herbicide ou d'herbicides provenant d'une classe au même mode d'action.
  • Appliquez les herbicides selon les doses indiquées, ainsi qu'au stade de croissance de la mauvaise herbe comme indiqué sur l'étiquette.
  • Pour maîtriser les mauvaises herbes ciblées, utilisez un mélange ou des traitements en séquence avec des produits à modes d'action différents.
  • Alternez vos pratiques de gestion des mauvaises herbes, comme la rotation, le travail mécanique du sol, l'ensemencement plus tardif et l'utilisation de semences sans mauvaises herbes.
  • Nettoyez les équipements avant de passer d'un champ à un autre pour minimiser la dispersion des semences des mauvaises herbes.
  • Faites du dépistage aux champs après l'application de l'herbicide pour détecter les échappées de mauvaises herbes ou leurs changements. Si une mauvaise herbe potentiellement résistante ou une population de mauvaises herbes a été détectée, utilisez les méthodes de maîtrise offertes.

Gestion des cultures spontanées tolérantes aux herbicides

Dans les cultures en rotation, il se peut que la semence d'une culture s'échappe à la récolte, qu'elle germe l'année suivante pour devenir une mauvaise herbe « spontanée ». Cela peut arriver, peu importe le fait que les semences de la culture soient tolérantes ou non aux herbicides. Plusieurs outils sont disponibles pour gérer les cultures spontanées tolérantes aux herbicides. Toutefois, une planification est recommandée afin d'avoir la plus grande flexibilité et pour réussir. Les meilleures stratégies pour gérer les cultures spontanées tolérantes aux herbicides sont la rotation des cultures, la rotation des herbicides et la rotation des caractères de tolérance à l'herbicide. Une autre façon de réduire le nombre de plants spontanés des cultures précédentes consiste à bien régler l'équipement de récolte. La gestion des cultures et du travail du sol contribueront aussi. Planifiez au moins un an à l'avance lorsque vous semez une culture tolérante à un herbicide. Cela pour vous assurer d'avoir un plan de gestion des mauvaises herbes qui maîtrisera toute culture spontanée tolérante à l'herbicide au moyen d'un herbicide de familles à mode d'action alternatif et/ou par le travail du sol.

 

Déclarez les cas où vous soupçonnez une résistance des mauvaises herbes aux herbicides

Il existe des indicateurs pour détecter les mauvaises herbes résistantes aux herbicides. Par exemple, dans un champ, atteindre une bonne maîtrise de toutes les espèces de mauvaises herbes énumérées sur l'étiquette sauf une et/ou l'impossibilité de maîtriser cette mauvaise herbe en particulier après plusieurs applications du même herbicide dans ce champ. Soyez conscient du fait que le manque à maîtriser les mauvaises herbes résulte de plusieurs causes non reliées à la résistance aux herbicides. Parmi les multiples causes pouvant expliquer la performance décevante d'un herbicide, on compte : le manque de pluie pour activer les herbicides de prélevée ; une pluie juste après les applications en postlevée, qui dilue l'herbicide avant son absorption par la plante ; des températures fraîches ; une croissance lente qui réduit l'activité de l'herbicide dans le plant ; une application au mauvais moment ; l'équipement d'application mal calibré. Si vous soupçonnez que le manque de l'herbicide à maîtriser la mauvaise herbe est dû à la résistance de celle-ci à l'herbicide, vous devriez d’abord contacter votre détaillant d'herbicides ou le représentant du fabricant de l'herbicide, de même que l'agronome de Pioneer. Ils investigueront à fond pour éliminer les causes les plus communes d'une maîtrise décevante des mauvaises herbes. Votre représentant Pioneer vous aidera au cours des étapes suivantes requises s'il s'agit d'un cas de résistance des mauvaises herbes à l'herbicide.